share

Parole aux utilisateurs : Pierre George

Parole aux utilisateurs :

Pierre George, associé en charge de la procédure numérique chez Fiduciaire George & Associées et Fiduciaire Céfilux 

 

Pour le Hutois Pierre George, Horus constitue un bon outil en cette période de confinement, et soutient l’évolution des métiers comptables.

 

Comment décririez-vous votre fiduciaire en quelques mots ?

Nous sommes une fiduciaire à l’écoute de ses clients. Nous travaillons avec des outils technologiques qui permettent une transmission plus rapide de l’information, et donc une plus grande réactivité, une plus grande proactivité dans notre travail. C’est comme cela que nous pouvons donner un conseil quotidien.

 

Quelles est votre plus grande fierté ?

Je dirais notre capacité à travailler en équipe, en réseau, avec nos partenaires. Quand un client vient chez nous, il est en fait encadré par un service juridique, une banque, un notaire et des éditeurs de logiciels, dont nous essayons toujours de tirer le meilleur pour lui.

 

Justement, qu’est-ce qui vous a attiré vers Horus ?

La dématérialisation, et la possibilité pour le client de voir ses chiffres en direct, de manière simple et transparente. La grande facilité dans le transfert d’information, aussi. Pour certains clients, le scan et l’envoi de factures avec Horus Mobile sont devenus comme un jeu !

 

Ce qui facilite votre travail

En fait, Horus nous permet d’être beaucoup plus en contact avec le client, et d’anticiper les questions : on ne doit plus attendre la fin du trimestre pour relever des erreurs ou des incohérences, et donc les corriger en le contactant. Le travail est lissé, l’information vient en flux continu et plus par paquets.

 

Est-ce qu’Horus est un atout pour vous en cette période de confinement ?

Oui. A la mi-mars, notre priorité a été de mettre tout le monde au télétravail. Avec une solution comme Horus, il n’y a pas de classeurs qui circulent et les dossiers arrivent chez nos collaborateurs, en direct, par voie électronique. L’interface répond aux besoins du travail à domicile dans le sens où elle est facile à utiliser, et que l’information est lisible.

 

Comment voyez-vous l’évolution du métier dans les années à venir ? Est-ce qu’Horus va dans le bon sens ?

Je pense que les tâches d’encodage vont progressivement diminuer au profit du conseil. Mais le comptable ne peut avoir une véritable plus-value, c’est-à-dire émettre un conseil précis, être proactif, que quand il a récolté l’info complètement et rigoureusement. C’est dans ce sens qu’Horus nous aide.

 

 

=> Site de la Fiduciaire George

Laissez-nous vos coordonnées afin que nous puissions vous rappeler




ipsum tristique nunc consequat. tempus Lorem neque. elementum suscipit venenatis